L’éducation au Japon

Réformé après 1945 sur le modèle américain, le système éducatif a peu à peu été nipponisé : la compétition est devenue intense, et l’idéologie impériale a été progressivement réintroduite à partir du milieu des années 1970.

Le système japonais

Ce système comporte quatre étapes:

  • L’école primaire ou Shoogakkoo (6 ans au lieu de 5 en France)

L’enseignement est obligatoire jusqu’à la fin du collège; mais 95 % des jeunes Japonais fréquentent le lycée, et 35 % l’université (moins du quart des étudiants sont des filles). L’enseignement est à dominante privée à la maternelle, à dominante publique à l’école primaire et secondaire.

  • Le collège ou Chuugakkoo (3 ans au lieu de 4 en France)
  • Le lycée ou Kookoo (3 ans)
  • L’université ou Daigaku (2 ans ou 4 ans).

L’enseignement est obligatoire jusqu’à la fin du collège; mais 95 % des jeunes Japonais fréquentent le lycée, et 35 % l’université (moins du quart des étudiants sont des filles). L’enseignement est à dominante privée à la maternelle, à dominante publique à l’école primaire et secondaire.

Généralités

  • Presque toutes les écoles publiques sont mixtes. – Le port de l’uniforme est obligatoire au plupart des lycées et à certaines écoles.
  • L’année scolaire japonaise commence en avril. Il y a des vacances d’été de 5 à 6 semaines, de même que deux semaines de congés pour le Nouvel An. L’année scolaire s’achève en mars, puis il y a un mois d’interruption avant le début de la nouvelle année.

Les cours

Bien sûr la langue japonaise occupe aussi une place importante dans leurs études. Les disciplines obligatoires au collège sont la langue japonaise, les sciences sociales, les mathématiques, les sciences, la musique, les beaux-arts, l’éducation physique et les arts ménagers.

Ces sujets peuvent être enseignés à des heures différentes réparties sur l’ensemble de la semaine, aussi, il est rare que le programme soit le même d’un jour à l’autre. Vous l’avez peut-être remarquée dans la liste précédente, il existe un point du programme original comparée à celui de la France, le Japon est très soucieux de l’éducation civique des jeunes et a créé des cours de couture et de cuisine que garçons et filles doivent suivre.

Une formation intensive

L’entrée au lycée se fait sur concours. La préparation de ces concours a donné naissance à un enseignement parallèle, les juku, où les écoliers vont après la classe pour s’entraîner, par un bachotage intensif et par des séries d’examens blancs (dans certains de ces juku, les élèves parfois agés de 10-11 ans n’ont pas le droit de dormir avant d’avoir réussi le contrôle du jour, ou plutôt de la nuit!).

Le lycée ne termine non pas par un examen mais par les concours d’entrée en université.
Très standardisée, la notation donne lieu pour chaque élève à l’établissement de son hensa-chi, valeur différentielle qui le situe par rapport à la moyenne nationale et lui permet de savoir à quels concours universitaires il pourra prétendre.

On compte un millier d’universités, dont 457 en cycle long (4 ans); les universités publiques sont les plus prestigieuses, avec en tête celle de Tokyo (Tokyo Daigaku ou contractée Todai). Le prestige de chaque université est marqué par la difficulté du concours d’entrée.

Contraintes et Limites ?

De nombreuses critiques sont faites à l’encontre du système éducatif actuel, accusé notamment d’étouffer la créativité (l’enseignement est prioritairement fondé sur l’imitation) et de compromettre ainsi l’avenir du pays. De plus, mettre son enfant dans un bon lycée est très cher, et il est difficile pour les familles modestes d’autoriser tous leurs enfants à continuer des études supérieures. Le travail y est intensifs et les élèves ne profitent parfois que de courtes nuits …

  • Les élèves vont en classe six jours par semaine sauf le deuxième et le quatrième samedi du mois. La pédagogie peut consister aussi bien en méthodes conventionnelles qu’en techniques modernes telles que l’enseignement par ordinateur.
  • Les cours ont lieu de 8 heures et demi à 15 heures ou 15h30 en semaine. Si des cours sont donnés le samedi, ils finissent généralement avant midi.
  • De nombreux élèves suivent des cours dans un juku ou participent à des activités sportives ou autres, en dehors du programme scolaire, l’après-midi.

 

Arts Martiaux

Ryu no Torii

Pratique de l'Iaido:
art du sabre japonais
ryu no torii iaido
Pratique du Jodo:
La voie du Bâton
ryu no torii jodo


Club Karate
Shorin Ryu Metz

shorin ryu karate