Nouvelles du Plateau S.de Oriza Hirata au Centre Dramatique de Thionville Mercredi 26 mai à 19 heures et Jeudi 27 mai à 20h 30

Nouvelles du Plateau S.
de Oriza Hirata
traduit du japonais par Rose-Marie Makino Fayolle
mise en scène Laurent Gutmann
assisté de Pierre-Emmanuel Rousseau
scénographie Laurent Gutmann et Alexandre de Dardel
costumes Axel Aust
lumière Gilles Gentner
son Madame Miniature

avec

Sharif Andoura, Claire Aveline, Elsa Bouchain, Yannick Choirat, Luc-Antoine
Diquéro, Jean-Marc Eder, Emilie Incerti Formentini, Nathalie Kousnetzoff,
Daniel Laloux, Maud Le Grevellec, Delphine Léonard, Annie Mercier, Nicolas
Pirson, Hélène Schwaller, Jean-Baptiste Verquin, Pierre-Emmanuel Rousseau

Un sanatorium dans la montagne aux environs de Tokyo. L’été. Les hôtes de ce
lieu éternel suspendu entre terre et ciel semblent condamnés à mourir les uns
après les autres… mais de quoi ?
Au rythme des visites quotidiennes des familles et des amis, seize personnages
se croisent dans le hall d’accueil. Au gré d’une langue minimaliste aux
interjections récurrentes — véritable partition musicale du texte — le mystère
qui entoure la maladie des patients demeure. Les mots échangés sont pauvres,
les préoccupations futiles et triviales. Ce qui importe, mieux vaut le taire.
Ainsi se dégage un univers grotesque et dérisoire, où, à l’hypocrisie et aux
démissions des ‘vivants‘ font face le détachement et l’ironie des ‘mourants‘.
Un leitmotiv revient sur toutes les bouches, dans un crescendo aux allures
tragi-comiques : « Le vent se lève. Il faut tenter de vivre ». Au travers de
dialogues décharnés apparaît un monde que le rire traverse sans nous rassurer.

Oriza Hirata
Né en novembre 1962 à Tokyo, ce dramaturge japonais est également metteur en
scène, directeur de théâtre, Ses critiques et essais sur le théâtre,
l’éducation, les langues, la littérature (et autres sujets) sont remarqués.
Il a débuté sa vie publique en mai 1979 en participant, avec ses propres
moyens, au Tour du monde à bicyclette (20 000 km parcourus et 26 pays visités).
En septembre 1981 il publie le journal de son périple alors qu’il prépare son
entrée à l’Ecole Normale — dont il rendra compte, en août 1983, dans un livre
sur ses révisions,  » Oriza et les examens d’entrée « . Il était entré à
l’Université Chrétienne Internationale en avril 1982, avait bénéficié d’une
bourse du Fond d’Enseignement International pour continuer ses études à Séoul
en Corée pendant un an. Diplômé de l’IUC en juin 86, il se lance dans la mise
en scène l’année suivante. En mars 88, il monte une trilogie en Corée. Dès
lors, il instaure un nouveau style de mise en scène dans ses créations.
Il est auteur d’une vingtaine de pièces et metteur en scène pour sa propre
compagnie ‘Seinendan’, également directeur du théâtre AGORA de Komaba, base de
ses activités, et à ce titre directeur d’un festival annuel de théâtre qui
présente diverses compagnies venues de tout le Japon. Il préside le service de
rédaction de l’Association des auteurs dramatiques nippons.

à propos du théâtre »
Je crois, bien que cela semble paradoxal, ceci : plus l’artiste peut montrer
intensément le monde tel qu’il le voit ou l’état du monde tel qu’il le sent,
plus il peut susciter intensément une subjectivité du spectateur… »

INÉDIT , trad.Kazuhiko Ueda, @ theatre-contemporain.net

à propos de « Nouvelles du Plateau S. »
J’aime beaucoup l’œuvre de Thomas Mann. … J’ai eu envie d’écrire une pièce
inspirée par La Montagne Magique.

entretien réalisé par Laurent Gutmann, Tokyo, déc. 2002

“Avec Nouvelles du plateau S., libre évocation de la Montagne magique de Thomas
Mann, Hirata porte son dévolu sur le hall d’un établissement de cure. Dans la
mise en scène de Laurent Gutmann, le lieu, cerné par des rideaux de voile, a la
froideur aseptisée du design hospitalier. (…) Hirata touche d’un doigt amusé la
fragilité de vivre. Un art que Laurent Gutmann et sa troupe de seize comédiens
nous transmettent dans l’élégante ambiguïté d’un jeu qui brouille les pistes
des cultures. Une réussite.”
Patrick Sourd, Les inrockuptibles

Laurent Gutmann
Né en février 1967, titulaire d’une maîtrise en Sciences Politiques et d’un DEA
de Philosophie (Paris X), il a été, pour ce qui est du théâtre, formé à l’Ecole
du Théâtre National de Chaillot (Vitez, Seide, Kokkos, Loyon, Recoing…) et à
suivi, entre 1992 et 1994, les stages de l’Ecole des Maîtres (Stein, Ronconi,
Lassalle, Dodine). En 1994, il crée sa compagnie, Théâtre Suranné.
Depuis, il a mis en scène 14 pièces —de l’antique au contemporain— dont Le
Retour au Désert de B.M.Koltès à Lima au Pérou et India Song de M. Duras au
Théâtre Agora à Tokyo en qualité de lauréat du concours « Villa Medicis hors les
murs », en 2002, pour un projet de collaboration avec l’auteur et metteur en
scène Oriza Hirata.
Actuellement responsable pédagogique —section jeu— de l’école du Théâtre
National de Strasbourg, il anime régulièrement des ateliers et des stages de
formation depuis 1995, en région (Tours, Blois, Orléans, Grenoble…) et à
l’étranger (Espagne, Pérou, Japon).
A l’heure actuelle, sa compagnie est en résidence à la Scène Nationale de
Blois. Au 1er janvier 2004, il succède à Stéphanie Loïk à la direction du
Centre Dramatique de Thionville – Lorraine.

à propos de sa mise en scène

… Il s’agit d’intégrer dans la perception de la réalité un trouble, un
vacillement, qui fait que notre rapport à la réalité se trouve totalement
modifié : et ce sans qu’il y ait une conversion radicale qui nous fasse
basculer dans un ailleurs totalement poétique. Le spectacle est réussi si nous
restons à la lisière : il faut toujours essayer de créer un léger décalage dans
la représentation d’une action vraie…

entretien réalisé par Angela De Lorenzis, fév. 2003 – progr. TNS

 » S  » comme éblouissant

… Laurent Gutmann… signe là, pour la troupe du Théâtre National de
Strasbourg, sa plus belle mise en scène. Une pièce éblouissante dont
l’énigmatique poésie rappellerait celle du haïku si un humour ravageur ne
venait opportunément contrarier cette impression.

LIBÉRATION, Maïa Bouteillet – 13/03/03

Laissez un commentaire

Arts Martiaux

Ryu no Torii

Pratique de l'Iaido:
art du sabre japonais
ryu no torii iaido
Pratique du Jodo:
La voie du Bâton
ryu no torii jodo


Club Karate
Shorin Ryu Metz

shorin ryu karate